Série du Connoisseur N°1 de H. Upmann : une belle découverte


Après avoir gouté les Cohiba Siglo 4 et le Davidoff Magnificos, j’ai fini mon séjour sur la Côte d’Azur par le Upmann série du connoisseur N°1.

Cigare Upmann Série du Connoisseur N°1

Cela faisait longtemps que je voulais fumer ce cigare de la fameuse marque connue pour son superbe Magnum 46. Le série du connoisseur N°1 est un robusto simple mais de bonne tenue. Je l’ai fumé après un déjeuner très copieux allongé sur un transat face à la mer et j’ai passé un excellent moment.

Ce robusto Upmann est moyennement corsé avec une belle richesse de saveurs et une fumée généreuse. Ce n’est pas un grand cigare mais il est fidèle aux Upmann : simple, avec un tirage régulier et corsé sans pour autant être trop fort.

Contrairement au Cohiba Siglo 4 et au Davidoff Magnificos, je vous recommande donc ce Série du Connoisseur N1 pour un après-midi pour les fumeurs avertis et pour un début de soirée pour les fumeurs débutants.

Publicités

Découverte du Magnificos de la gamme Puro d’Oro de Davidoff


Cigare Davidoff Magnificos

Toujours lors de mon séjour au Cros de Cagnes et après avoir testé le Cohiba Siglo 4, j’ai voulu découvrir le Magnificos de la gamme Puro d’Oro de Davidoff. Cela faisait plusieurs semaines que j’avais envie de goûter cette nouvelle gamme de Davidoff. J’hésitais entre mon affection pour cette marque mythique capable de réaliser des modules aussi beaux que le Davidoff 2000 et ma méfiance vis-à-vis d’une nouvelle gamme qui serait plus une opération marketing que la réalisation d’un bon cigare.

Ce Davidoff a plus l’aspect d’un Havane que d’un dominicain alors que c’est un des premiers cigares de la marque à être 100% dominicain. C’est un module Robusto qui présente une cape foncée presque noire. La bague ne se situe pas au deux tiers du cigare mais à son extrémité (sur la photo, elle est au deux-tiers car je l’ai remise à sa place  « classique »).

Comme son aspect extérieur le laissait présager, le Davidoff Magnificos est aussi corsé qu’un cigare cubain. Son diamètre m’a ravi, moi qui affectionne les gros modules, et sa puissance était la hauteur de mes attentes. Cependant, pour un Davidoff j’ai trouvé qu’il manquait un peu de finesse. Il m’a d’ailleurs rappelé le Partagas D4 que je trouve très moyen (bien que ce soit un des cigares les plus vendus en France).

J’ai tout de même passé un bon moment mais pour le même prix il y a des cigares plus agréables.

Le Davidoff Magnificos est donc à découvrir même si c’est un cigare assez classique. Sa cape noire surprenante pour un Davidoff fait qu’il peut être un bon cadeau à offrir à un amateur de cigares.