Joie intense et stress tout aussi intense font partie de la vie de tout entrepreneur


J’écris un livre sur la création d’entreprise avec un ami investisseur. L’objet de ce livre est de donner les clés pour bien réussir sa création d’entreprise en insistant sur la réalité de l’entrepreneuriat.

Nous parlerons donc des motivations des entrepreneurs et des joies que procure la création d’entreprise. Nous parlerons aussi du quotidien du créateur d’entreprise, des difficultés qu’il rencontrera, de la pression qu’il aura, de la précarité de sa situation et de l’impact que cela pourra avoir sur sa vie personnelle.

Créer son entreprise est difficile. Pour mettre en garde de futurs entrepreneurs, on met souvent en avant le rythme de travail pour dire qu’il n’y aura plus de week ends, plus de soirées, plus de vacances. C’est vrai. Mais c’est aussi vrai d’un employé qui veut progresser rapidement dans son entreprise. Les BlackBerry, iPhone et autres clés 3G favorisent ce travail permanent.

La différence ne se situe pas là selon moi. Elle se situe au niveau de la pression écrasante et permanente qui pèse sur le chef d’entreprise.

Plutôt que de dire au futur créateur d’entreprise qu’il n’aura plus de week ends, de soirées et de vacances, je lui dirai qu’il aura très peu de nuits paisibles, que son sommeil sera très souvent (tout le temps ?) agité, qu’il y a de fortes probabilités pour qu’il n’arrive pas se rendormir après s’être levé au milieu de la nuit pour boire un verre d’eau.

Elle est là, la différence entre le salarié et le créateur d’entreprise. La tranquillité d’esprit, la certitude d’avoir un salaire dans 3, 6, 12 mois, le fait de pouvoir se reposer de temps à autre sur la structure, le fait d’être protégé par la structure.

Ce n’est pas un discours pessimiste. Pas de méprise. C’est un avis objectif et réaliste sur la création d’entreprise.

Je ne veux pas décourager les entrepreneurs en herbe. Je veux simplement leur dresser un tableau réaliste de ce qui les attend.

Cela ne diminue pas les joies générées par la première vraie commande (ie celle de sa mère n’est pas une vraie commande:-)), par le recrutement de son premier stagiaire salarié, par la signature de son premier bail commercial,… La liste est longue des joies procurées par l’entrepreneuriat et on en parle souvent en ce moment dans les médias. Mais on oublie de mentionner les difficultés et le stress. C’est pour cette raison que j’insiste dessus, pour parler de cet aspect de la réalité du chef d’entreprise et non pour décourager car je reste convaincu qu’il faut entreprendre et créer sa société.

Publicités

Changement d’orientation


J’ai commencé ce blog en voulant le tenir de manière anonyme. Je pensais que cela me permettrait d’être plus libre dans mes propos. Au final, je change d’optique. Je préfère tenir ce blog en mon nom propre et je tiens à ce qu’il reflète mes idées.

J’ai commencé à travailler sur un livre dédié à la création d’entreprise. Nous sommes deux à travailler dessus, ce qui nous permet de nous relayer quand l’un à trop de travail et qu’il ne peut pas avancer.

Ce livre a pour objet de parler de la vraie vie des entrepreneurs et de tout ce qu’il faut accomplir pour créer sa société et la développer. Nous parlerons de l’importance de bien choisir son associé, de la manière dont il faut s’y prendre pour lever de l’argent et nous aborderons également des sujets moins traités habituellement comme l’importance du soutien des proches et l’impact que peut avoir une création d’entreprise sur une vie de famille ou sur un couple.

Des amis avec qui je déjeunais la semaine dernière m’ont demandé comment je faisais pour gérer en même temps ma société, mes cours et en plus écrire un livre. La réponse est simple : je m’organise bien. J’utilise mes trajets de RER pour lire ou préparer des cours et puis je me couche relativement tard. Je profite donc de ces moments pour vaquer à mes occupations.

Pour en revenir à cette nouvelle orientation de mon blog, elle se manifestera par des billets sur des thèmes comme la création d’entreprise, Internet, le e-commerce, les places de marché, mais aussi les séries télévisées, les derniers films vus ou mes réactions par rapport à l’actualité. En somme, ce sera un blog normal quoi. J’espère que j’arriverai à le tenir régulièrement et surtout que les billets seront intéressants.

En attendant, je vous souhaite une bonne nuit à toutes et à tous !